20 septembre 2008

La Bataille de la Mémoire

Mon créneau de lecture en ce moment doit se situer entre 1h30 et 3h du matin...je sais...c'est tard...ou tôt selon d'où on se place...mais bon n'ayant pas assez des 24h qui me sont allouées par jour, je grapille un peu partout; et comme le sommeil est ce dont manifestement j'ai le moins besoin...je grapille...Bref....j'ai envie aujourd'hui de vous parler d'autre chose que de broderie et voilà le responsable de ça: l'excellent bouquin que j'ai terminé il y a deux semaines....un bijou.

La Bataille de la Mémoire
René Boulanger
(Editions Le Québécois)

si ce livre vous intéresse, contactez moi, il pourrait être difficile à commander depuis la France
(Je précise que je n'ai aucun intérêt dans sa distribution)


La_Bataille_de_la_M_moire_rectoLa_Bataille_de_la_M_moire_verso

 

 

Voici un essai d'histoire écrit pas un militant indépendantiste québécois, ou comment changer de focal pour lire et comprendre l'histoire. Je l'ai dévoré et pourtant le départ me paraissait périlleux, parce que j'ai habituellement du mal avec les essais et parce que la stratégie militaire n'est pas mon domaine préféré mais....
Ma passion pour l'histoire, mon envie de comprendre comment et pourquoi la France a perdu ses immenses territoires en Amérique du Nord, apprendre l'histoire du pays dans lequel je vis....tout cela était bien plus fort et m'a permis d'accéder à l'hypothèse de l'auteur et la complexité de la stratégie.

A l'issue de cette lecture, des sentiments bizarres m'ont assaillie. Parmi eux celui de me dire que dans bien des conflits, la victoire ne tient pas à grand chose . La colère aussi, d'être une fois encore obligée de reconnaître que le destin des nations et des peuples est soumis à la volonté d'une poignée d'hommes et des décisions qu'ils prennent selon leurs intérêts personnels servant leurs ambitions de pouvoir...

Enfin dans cet essai, j'ai pu prendre la mesure de la transmission...car il y a plusieurs façons de raconter l'Histoire et bien souvent c'est celle des vainqueurs qui nous est enseignée....mais que devient-elle lorsqu'elle est rapportée par les vaincus?....elle est bien souvent oubliée par le collectif....mais quand les historiens respectent leur déontologie d'objectivité, l'histoire devient passionnante et enrichissante...elle permet de regarder autrement notre monde, de comprendre les batailles d'hier et les combats d'aujourd'hui....

J'ai pu également reprendre conscience que l'Histoire de France se passe aussi dans cette partie du monde, et que cette Histoire de France ne nous est pas transmise suffisamment. Est-ce parce qu'elle fait partie de nos défaites?...Je sais maintenant ce qui nous légitime à appeler les québécois "nos cousins"...car ils le sont pour de bons, et c'est peut-être pour cela que le Québec nous attire et nous fascine depuis notre vieux-continent... une histoire de famille finalement!

Bien sûr cet essai est l'oeuvre d'un homme de convictions et de combats, actif militant pour le Québec Libre...mais son analyse ne fait pas de prosélytisme....seule sa conclusion est orientée, et cela garantit la liberté de penser du lecteur au fil des pages, et j'ai beaucoup apprécié ce choix.

La Bataille de la Mémoire est une obligation que nous devons tous avoir à l'esprit, ici ou ailleurs. Nous sommes tous responsables de la transmission de notre histoire qu'elle soit collective ou individuelle....

"Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter"
(George Santayana)

 

"Nous (le peuple du Québec) sommes un vieux lutteur qui vient à peine d'ouvrir les yeux (...) Mais les yeux s'ouvrent, le corps se réveille. Il ne manque que la mémoire. La mémoire apparaît et avec elle la conscience. Avec la conscience, soudain, la volonté!"
(Réné Boulanger - "La Bataille de la Mémoire" page 146)

Petite-fille de résistant, déporté et survivant des camps de la mort de la seconde guerre mondiale, j'ai grandi avec, gravée dans mon esprit, la phrase "Plus jamais ça!'. Pour honorer, chaque jour, le don, qu'à fait mon grand-père, de sa vie, pour que je puisse vivre dans un pays libre, je suis dans un perpétuel état de vigilance intellectuelle , à l'affût du moindre signe de conquête ou de soumission, cultivant sans relâche ma capacité à combattre toute forme d'inféodation. Mais pour reconnaitre ces signes, il faut les connaître et les comprendre afin de pouvoir faire le choix du combat...Ce livre m'a permis encore une fois de garder les yeux ouverts et l'esprit conscient!

 

coeur_mauve_s_paration

Merci de m'avoir lu jusque là....en ce samedi j'aurai pu être plus légère mais il y a des jours comme ça où l'esprit à des humeurs un peu graves, pour autant elles sont parfois indispensables....Promis je ne f'rai pas ça tous les jours....une fois de temps en temps....seulement...

Bonne fin de semaine et bonneS lectureS

 

Posté par TyJecyka à 00:01:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur La Bataille de la Mémoire

    Ca fait du bien parfois de se lacher...
    Merci de ce joli texte qui ouvre les yeux.
    Bon réveil, j'espère que tu es dans les bras de Morphée actuellement...
    Bizzouxxx
    A plus tard
    AMIE-calement

    Posté par ayantelmisy85, 20 septembre 2008 à 02:04:13
  • et bien moi j'ai dévoré tout ce que tu viens de dire...j'afore t'écouter parler...et avec toi même ce genre de livres (qui ne sont pas du tout ceux que je préfère) semblent abordables et intéressants...merci

    Posté par scintilla, 20 septembre 2008 à 02:28:45
  • je suis comme toi, j'aime de plus en plus comprendre l'histoire, et c'est pas facile, facile,

    ce que j'apprenais à l'école ne me passionnait guère ...............

    tu dis plus jamais ça , oui mais ça continue encore et encore dans plein de coin du monde

    les guerres, dirigées, décidées par une poignée d'être humain à la recherche du pouvoir !!!!!
    j'ai du mal à comprendre de plus en plus les humains !!!!

    la vie est courte, pourquoi faudrait-il se battre pour des terres qui appartiennent à tous les humains de mon point de vue !!!!

    je pourrais t'écrire des pages sur mes colères de tous les jours, sur le non accès à l'histoire qui permettrait de comprendre et de cesser les conflits .

    merci à toi de nous faire un peu réfléchir de bon matin

    Posté par ubucatpatch, 20 septembre 2008 à 03:14:00
  • merci de partager avec nous ces delicieux moments de lecture

    Posté par carmela, 20 septembre 2008 à 03:28:56
  • Merci à toi de nous faire partager tes lectures
    Passe un excellent week end
    Bisous
    Josyane

    Posté par Josie, 20 septembre 2008 à 03:35:18
  • C'est effectivement un sujet grave et sérieux qui doit passionner les lecteurs attachés à leur terre et leurs origines comme tu sembles l'être. Je dois dire, comme je l'évoque souvent chez Zazimuth qui lit beaucoup de livres sérieux, sociaux et réalistes, même si adressés aux adolescents, que je préfère les livres plus légers et moins érudits (je ne crache pas, pourtant, sur une étude littéraire de temps en temps).
    Un livre de ce type m'empêcherait certainement aussi de dormir le soir... Il doit susciter beaucoup d'interrogations et de colère.
    Et je préfère m'endormir à 3 h du mat, comme hier soir à cause de ta broderie que je n'arrivais pas à m'arrêter de faire Le travail intellectuel n'est pas le même mais j'étais certainement plus sereine

    Posté par Luna, 20 septembre 2008 à 03:51:45
  • les essais c'est pas trop mon truc mais comme toi j'adore lire surtout le spoir c'est mon somnifère

    Posté par laurco, 20 septembre 2008 à 05:01:57
  • Il doit être magnifique ce livre, j'en ai lu un dans le même style une fois, très poignant sur les camps de la mort.

    Posté par sylvie, 20 septembre 2008 à 05:02:24
  • Merci pour cet article (et tu as bien de la chance de ne pas avoir besoin de beaucoup de sommeil ! signé : une marmotte !).

    Posté par zazimuth, 20 septembre 2008 à 14:05:38
Poster un commentaire